Sommaire

L'homosexualité féminine

Les lesbiennes tirent leur nom de l'île grecque de Lesbos, où résidait dans l'Antiquité la poétesse Sappho qui exprimait dans ses vers son amour pour les femmes. De là également l'appellation "amour sapphique" pour désigner l'homosexualité féminine.

Familièrement, ce sont des "soeurs", voire, plus littérairement, des "Claudines" (en référence à l'héroïne de Colette). Le terme "gouine" pourrait être une déformation de "goule" ou du terme d'argot anglais "queen".

Les "gousses" peuvent faire référence au verbe "gousser" ("manger" en argot) ou aux "marchandes d'ail", qui désignait les lesbiennes au XVIIIe siècle.

Tout aussi familièrement, on dit qu'elles sont "de la pelouse" ou "du gazon", par référence évidente à leur sexe. De manière non moins évidente, leurs moeurs leur ont également valu le surnom de "colleuses de timbres"...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.