Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileDerrière le Festival of Speed qui se tenait en juin dernier, suivait un autre rendez-vous immanquable sur les pelouses de Goodwood: le Revival. Il s'agit d'un véritable voyage dans le temps que ces passionnés de Britanniques effectuent chaque année, en reproduisant le plus exactement possible le mode de vie des années 40 à 60. Le but premier est surtout de rendre un hommage en bonne et due forme à quelques merveilles automobiles, motocycles et même aéronautiques créées à ces époques. Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileVéhicules de police, de pompiers, de livraisons, de taxi, tracteurs... Le Revival ne s'attarde pas seulement sur les bolides de compétition mais passe en revue tout le paysage automobile de l'époque.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLes courses sont composées de modèles équivalents bien sûr et se disputant un prix par catégorie. Ici, la Madgwick Cup implique des véhicules équipés de moteur de moins de 3 litres de cylindrée et ayant courus entre 1960 et 1966. Concrètement, c'est un bel hommage aux Lotus 23B et autres Elva Mk8.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLe Fordwater Trophy concentre exclusivement des Jaguar Type E. Il s'agit en effet cette année des 50 ans de ce modèle d'exception.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileCes petites monoplaces représentent les Formule Ford ou Formule Renault 1.6 des années 60. Légères et très modernes pour l'époque, leurs dernières évolutions, présentes cette année sur le Revival via la Chichester Cup, sont équipées d'un moteur en position arrière et de freins à disques.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLe Goodwood Trophy regroupe la crème de la crème des monoplaces et barquettes des années 30 à 50. Alfa Romeo, Bugatti, Talbot... elles étaient toutes là, à l'image de cette Maserati 6CM, fabriquée à 29 exemplaires seulement.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileFerrari a écrit quelques unes des plus belles pages de l'Histoire de la compétition automobile durant le 20ème siècle. Cette Ferrari 500/625 est une machine à record puisque Alberto Ascari a remporté deux titres de champion du monde à son volant en enchainant pas moins de 9 victoires d'affilée. Un record qui tient toujours aujourd'hui.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileIl fut un temps où Aston Martin visait le sprint plutôt que l'endurance dans ses programmes sportifs. La marque a en effet été engagée en Grand Prix avec cette DBR4. Le Richmond Trophy rend hommage à ces monoplaces qui ont sévies sur les circuits entre 1950 et 1960, incluant d'autres modèles mythiques comme les Maserati 250F, Ferrari 246 Dino et autres BRM Type 25.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLe Goodwood Revival reproduit l'ambiance de course comme elle l'était à l'époque... à quelques caméras HD près !Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileCes insectes sur roues étaient l'équivalent des Formule 3 d'aujourd'hui. Avec un petit moteur de 500 cc seulement, ces monoplaces illustraient l'adage voulant que la légèreté est le meilleur allié de la performance. A Goodwood, elles courent dans le Earl of March Trophy qui regroupe toutes les versions engagées entre 1948 et 1959.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileVoilà un parc de voitures des plus hétéroclites. Le St Mary's Trophy met à l'honneur quelques berlines de légende des années 60, à l'image de ces Ford Galaxie 500, Alfa Romeo 1600 GTA, Mini Cooper et autres Lotus Cortina. Ce trophée se dispute en deux manches avec des équipages composés d'un pilote VIP et du propriétaire du véhicule. Le classement final est déterminé en cumulant les temps des deux courses. Cette année, c'est une BMW 1800 TiSA qui a remporté le trophée.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileUn Goodwood Revival sans Ford GT40 aurait été tout simplement scandaleux ! Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileBugatti a également écrit quelques unes des plus belles histoires de l'automobile dans les années 30. Cette Type 59 n'a toutefois pas rencontré le succès espéré, face à une concurrence redoutable à l'époque composée de Mercedes, Auto Union et Alfa Romeo.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLa notion de luxe à cette époque revenait à reproduire son salon sur 4 roues...Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLe Goodwood Revival regorge de curiosité en tous genres. En 2 roues, on avait déjà compris qu'il fallait rouler bien éclairé !Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLa marque MG n'a pas résisté aux pressions économiques modernes. Pourtant, le petit constructeur britannique est mondialement connu chez les amateurs de belles mécaniques.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLe 2 roues est aussi à l'honneur lors du Revival, à travers le Barry Sheene Memorial Trophy. Cette année, Norton était particulièrement bien représenté avec une dizaine de Manx 500 au départ. Sur la grille, on pouvait également y observer des Matchless, Ducati et autres MV Agusta.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLes sidecars existent aussi en version tout terrain !Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileCouvrir les années 30 à 60 implique de revenir sur une période sombre pour l'humanité, mais riche en matière de créations mécaniques.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileLes Anglais ont un patrimoine très riche en aéronautique militaire, à l'image de cet Avro Lancaster, l'équivalent britannique du B17 américain, escorté ici par deux Spitfire non moins légendaires...Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileCe n'est pas un hasard si autant d'appareils ont été restaurés, le Spitfire était le Rafale de l'époque. Agile, puissant, précis, cet appareil, secondé un peu plus tard par le P51 Mustang américain, a eu le dernier mot face à l'ennemi allemand emmené par les Messerschmitt et autres Junkers.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileParticiper au Goodwood Revival implique d'être bien entouré, surtout pour gérer la mécanique capricieuse des modèles d'antan.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileUn atelier de conception d'époque a été reconstitué, avec un tout jeune ingénieur en herbe.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileIl est possible de se procurer des produits d'alimentation dont les étiquettes ont été spécialement réimprimées pour l'occasion et correspondent ainsi aux graphismes d'époque! Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileA la question "Qui veux-tu être ?" de la costumière, on devine facilement la réponse de ces deux figurants.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobile"C'est moi Laurel, c'est toi Hardy, c'est toi le gros et moi le petit. C'est toi Laurel, c'est moi Hardy, et nous sommes de bons amis " !Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobileToute une logistique et des équipes de relooking sont déployées lors du Revival pour transformer les figurants de la façon la plus réaliste possible.Goodwood Revival 2011 : immersion dans l'âge d'or de l'automobile

©

L'Age d'Or de l'automobile, c'est aussi une belle part de glamour autour des voitures.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet