Selon votre situation, vous pouvez demander à votre banque une dispense d'acompte sur vos revenus de placements l'an prochain. Attention toutefois, car il ne vous reste que quelques jours pour la réclamer…
IllustrationIstock

Epargne, cette demande astucieuse pour payer moins d’impôts en 2019 : gare à la flat tax

Année blanche ne veut certainement pas dire année sans contribution. Si certains pensent, à tort, qu’ils n’ont nul besoin de s’occuper des impôts avec la mise en place du prélèvement à la source, les conséquences peuvent être lourdes.

En effet, le prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou flat tax de 30 %, s’appliquant sur les revenus de vos actions depuis le 1er janvier 2018, cohabitera avec ce nouveau mode d’imposition.

Comme le précise Capital, vos dividendes et plus-values provenant des placements fiscalisés suivants seront ponctionnés : livrets d’épargne, PEL de plus de 12 ans ou bien ouverts à compter du 1er janvier 2018, coupons d’obligations, parts de crowdfunding et dividendes d’actions détenus sur un compte titres.

Il existe toutefois un moyen d’y échapper.

A lire aussi :  Epargne : comment l'inflation va vous ruiner

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.