L'Allemand, âgé de 73 ans, est décédé des suites d'un cancer. Avec Kraftwerk, il a contribué à l'invention d'un esthétique nouvelle.Le co-fondateur du groupe pionnier de la musique..
Mort d'un pionnier : Florian Schneider, co-fondateur de Kraftwerk, est décédéshutterstock

L'Allemand, âgé de 73 ans, est décédé des suites d'un cancer. Avec Kraftwerk, il a contribué à l'invention d'un esthétique nouvelle.

Le co-fondateur du groupe pionnier de la musique électronique Kraftwerk, l'Allemand Florian Schneider-Esleben, est mort à l'âge de 73 ans des suites d'un cancer, a annoncé mercredi à l'AFP l'un des manageurs du groupe. «Florian Schneider est décédé d'un cancer fulgurant, quelques jours seulement après son 73e anniversaire», a indiqué à l'AFP Alexandra Greenberg, citant des propos de l'autre fondateur de Kraftwerk, Ralf Hütter.

La collaboration entre les deux musiciens avait débuté en 1968 avant qu'ils ne fondent deux ans plus tard à Düsseldorf, ville de l'Ouest de l'Allemagne, Kraftwerk. Né dans la Ruhr industrielle, ce groupe entendait développer une musique typiquement allemande, mariant leur langue maternelle aux sons des grandes villes, à rebours de la pop anglo-saxonne apportée par les troupes d'occupation.

Kraftwerk -qui signifie «centrale électrique» en allemand - avait expliqué vouloir faire de la musique plus comme des machines que comme des humains. Sur scène, ses membres aux costumes identiques mimaient ainsi les gestes automatisés de robots.

Kraftwerk - «Radioactivity»

Sa musique, alliant basse obsédante, nappes de synthétiseurs et boîte à rythmes, a séduit le public et bon nombre d'artistes, de David Bowie à Daft Punk, et eu une influence sur bon nombre de genres musicaux comme la new wave,...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !