Déjà récompensée du prix Interallié, la romancière Karine Tuil a remporté jeudi le prix Goncourt des Lycéens pour "Les choses humaines" (Gallimard).La romancière Karine Tuil a remporté..
Karine Tuil, prix Goncourt des lycéens pour "Les Choses humaines"

Déjà récompensée du prix Interallié, la romancière Karine Tuil a remporté jeudi le prix Goncourt des Lycéens pour "Les choses humaines" (Gallimard).

La romancière Karine Tuil a remporté jeudi le prix Goncourt des Lycéens pour "Les choses humaines" (Gallimard), après avoir déjà été récompensée la veille par le prix Interallié. Le roman, le 11e de l'écrivaine, qui a figuré dans les sélections du Goncourt et du Femina, raconte une affaire de viol qui parle aussi de domination, des faux-semblants et du culte de la performance.

"Je suis extrêmement émue car j'ai plusieurs fois participé au Goncourt des lycéens (...) C'est une très grande joie de participer à ces échanges avec les lycéens. D'autant que cette édition était particulièrement riche", a réagi la romancière par téléphone.

Karine Tuil l'a emporté au premier tour avec 7 voix, contre 5 à Louis-Philippe Dalembert pour "Mur Méditerranée" (Sabine Wespieser). Elle succède à David Diop, récompensé en 2018 pour son roman "Frère d'âme".

La remise du Prix aura lieu à 18h00 aux éditions Gallimard, à Paris

Sorti en août le dernier roman de Karine Tuil s'est déjà écoulé à 34.000 exemplaires, selon des données de GfK citées par le magazine professionnel Livres Hebdo. Il est question de sexe, de pouvoir et de médias dans "Les choses humaines". Alexandre, le fils brillant d'une famille en vue (Jean, le père, est un journaliste vedette de la télé, sa mère Claire est une...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !