Des lettres de Marcel Proust seront mises à l'encan à Paris le 7 octobre par la maison Christie's.Des lettres de Marcel Proust dont des missives exceptionnelles montrant comment l'écrivain..
Des lettres de Marcel Proust bientôt aux enchères

Des lettres de Marcel Proust seront mises à l'encan à Paris le 7 octobre par la maison Christie’s.

Des lettres de Marcel Proust dont des missives exceptionnelles montrant comment l'écrivain fit campagne pour être publié et recevoir le prix Goncourt, seront mises à l'encan à Paris le 7 octobre par la maison Christie’s. Cette vente intervient alors que l'on célèbre le 100e anniversaire de l'attribution du prix Goncourt au célèbre écrivain.

Clou de la vente (qui comprendra au total près de 75 lots pour une estimation totale d'environ un million d'euros), un ensemble de 16 lettres adressées par Marcel Proust à son ami René Blum, alors secrétaire général du quotidien Gil Blas, très bien introduit dans le monde de l'édition.

"Il faut absolument que vous me demandiez un service quelconque"

Datant de 1913 à 1916, ces lettres (estimées entre 200.000 et 300.000 euros) rassemblent plus de 90 pages. Dans la première, de février 1913, Proust demande à son ami de soumettre "Du côté de chez Swann", premier volume d'"A la recherche du temps perdu", à l'éditeur Bernard Grasset, pour le publier à compte d'auteur.

Pour être sûr que le livre sera publié comme il l'entend, l'écrivain propose de payer lui-même l’édition. "Si M. Grasset édite le livre à ses frais, il va le lire, me faire attendre, me proposer des changements, de faire des petits volumes, etc...", explique Proust pour justifier son choix de publier le livre à ses frais et donc à ses...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !