Le metteur en scène Claude Régy est décédé à 96 ans, dans la nuit de mercredi à jeudi."Une sorte de faucon, au regard dur et au caractère radical (.) l'apôtre du silence, de la.
Décès de Claude Régy, "l'apôtre du silence" au théâtre

Le metteur en scène Claude Régy est décédé à 96 ans, dans la nuit de mercredi à jeudi.

"Une sorte de faucon, au regard dur et au caractère radical (...) l'apôtre du silence, de la pénombre et du dépouillement": c'est ainsi que Gérard Depardieu, qui a débuté au théâtre avec lui, décrivait le metteur en scène Claude Régy, décédé à 96 ans dans la nuit de mercredi à jeudi.

"Il est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi, tranquillement, dans une maison de retraite médicalisée", ont indiqué à l'AFP son compagnon Alexandre Barry et son attachée de presse Nathalie Gasser.

Atypique, il s'est amusé tout au long de sa carrière de son statut de figure singulière du théâtre français, à contre-courant de son époque: "Ça me plaît plutôt", disait-il, malicieux, à l'AFP en 2016.

Hors des sentiers battus, il a cependant eu du succès, réunissant des distributions exceptionnelles: Michel Bouquet, Delphine Seyrig, Pierre Brasseur, Emmanuelle Riva... Et du flair.

Lorsqu'il fait passer un essai au jeune Depardieu, alors âgé de 24 ans, celui-ci est un parfait inconnu: "Je l'ai trouvé complètement extraordinaire, doué d'une manière, je dirais, anormale, et à partir de là on a beaucoup travaillé".

"Je crois beaucoup à la vertu du silence"

Comme Pierre Soulages qui travaille sur le noir en peinture, le silence était un sujet pour Claude Régy. Ses pièces se jouent dans des espaces intimes, avec de toutes petites jauges, comme au théâtre des...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !