Cyril Hanouna est en bonne position dans Le Canard Enchaîné de ce mercredi. L'animateur est attaqué sur les salaires de ses émissions sur C8.
AFP

Cyril Hanouna : taclé sur la grille des salaires 

Cyril Hanouna fait les choux-gras de la presse satirique. En Une de Charlie Hebdo  - "la répression dans votre salon" – l’animateur qui a récemment co-animé une émission avec Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat à l’égalité femme homme, apparaît également dans les pages du Canard Enchaîné.

Le volatile se fait l’écho de baisses de salaires conséquentes des techniciens, scripts ou encore titreurs de ses émissions, dont la plus célèbre Touche pas à mon poste (C8). Intitulé "Chez le 'gilet jaune' Hanouna, on baisse les cachets des intermittents", l’article assure que ces derniers ont perdu de 10 à 70 euros, pour certains, par jour. D’après l’hebdomadaire, un email aurait été envoyé pour annoncer ce changement effectif au 1er janvier. Ces types de poste sont en grande majorité gérés par le biais de CDD renouvelés en permanence.

Cyril Hanouna taclé sur les salaires, il se défend

Pour le Canard enchaîné, l’occasion était trop belle de pointer et, le journal ne manque pas de pointer du doigt que cette baisse colle peu à l’écoute et à l’attention que Cyril Hanouna apporte aux gilets jaunes, régulièrement invités.

Sauf que, contactés par Closeret Télé Star, l'animateur et son entourage déplorent une information présentée de manière parcellaire. La baisse dont il est question dans Le Canard Enchaîné concerne  les personnes embauchées par le groupe Canal Plus et non celles par H20, la société de production de Cyril Hanouna. 

Cela explique aussi les réponses d’Emilie Lopez et Fabien Delettres sur Twitter qui font tous les deux part de la prime de 1000 euros reçues en fin d’année 2018.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.