Un mathématicien américain, le Dr Jordan Ellenberg, a analysé les données transmises par les livres numériques Kindle afin de déterminer quels sont ceux que nous commençons mais que nous ne finissons pas. Résultats : ce sont les livres scientifiques dont nous arrivons le moins souvent à bout, à l'instar du livre de l'économiste français Thomas Piketty, "Le Capital".

Alors que la période estivale arrive et que vous choisissez méticuleusement vos livres de "bronzette", un mathématicien américain, le Dr Jordan Ellenberg a publié le classement des livres que l'on ne finit jamais. A partir des données statistiques fournies par les liseuses numériques Kindel, le chercheur a pu établir le nombre de personnes qui arrivaient à terminer les livres. Et les résultats sont sans appel : les ouvrages scientifiques ou encore économiques sont interminables. A l'image de l'économiste français, Thomas Piketty dont le livre sur "Le Capital"  n'est terminé que par 2% des lecteurs qui s'y essayent. Le mathématicien Stephen Hawking et l'économiste Daniel Kahneman complètent le podium.