Une filiale du Crédit Mutuel propose désormais à ses clients de souscrire un crédit immobilier remboursable sur 35 ans. Rien de tel pour faciliter l’emprunt ? Sur le papier tout du moins. 

Il s’agit là d’une petite révolution dans le monde du crédit immobilier. Jusqu’à présent, emprunter au-delà de 25 années n’était pas envisageable. Côté banques en tous cas. Mais l’une d’entre elles - le Crédit foncier communal d’Alsace et de Lorraine (CFCAL) précisément - a récemment décidé de franchir un cap et propose, depuis peu, à ses clients désireux de souscrire un crédit immobilier de rembourser leur emprunt sur 35 ans. Une première.

Dans l’absolu, cet allongement de la durée de remboursement semble ne revêtir que des avantages. A commencer par le fait que les mensualités de remboursement se révèlent plus faibles. Un crédit de 200 000 euros par exemple, souscrit sur 25 ans à 4 % impliquera des mensualités de 1 055 euros, assurance emprunteur non comprise, souligne le site de l’agence Conseils & Crédits. Laquelle agence est spécialisée dans le courtage en crédits auprès des particuliers et des professionnels. Si vous aviez choisi d’emprunter sur 15 ans, poursuit le site en question, vous auriez alors été contraint de rembourser 1 480 euros par mois.

Autre avantage de contracter un prêt sur plus de trois décennies ? Il facilite l’accès à la propriété puisqu’il permet d’obtenir des mensualités plus faibles. Tout bénef le crédit immobilier sur 35 ans ? Pas forcément.

Le montant de votre crédit augmente fortement

En pratique, plus le prêt demandé s’inscrit dans la durée, plus le taux appliqué par les instances qui financent votre projet immobilier est élevé. Pour quelle raison ? Parce que les banques et les sociétés de crédit estiment qu’elles prennent davantage de risques.

Résultat : le coût total du crédit augmente de manière importante. L’exemple développé par le site Conseils & Crédits en est la preuve. Si vous souscrivez un crédit sur 35 ans, celui-ci vous coûtera, au final et hors assurance, 116 000 euros soit 316 000 euros d’investissement total. Si vous empruntez sur 15 années, vous n’aurez alors que 66 000 euros de plus à débourser pour financer votre achat. Soit 266 000 euros au total.

Pas plus de 65 ans à la fin du crédit

Publicité
Pour couronner le tout, le fait de souscrire un crédit sur 35 ans implique, en toute logique, de s’y employer lorsque l’on est encore jeune. Pas plus de 40 ans. Bien que les établissements financiers pratiquent des politiques d’âge variables, ils n’acceptent généralement pas que l’emprunteur dépasse les 65 ans à la fin de l’emprunt, conclut le site de Conseils & Crédits. A voir donc selon votre âge, votre situation et vos capacités de remboursement si le jeu en vaut la chandelle.

En vidéo - Net recul du nombre de crédits accordés dans l'immobilier


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet