En matière de crédit immobilier, les établissements de crédit fixent un taux d'endettement maximal de 33%. Mais celui-ci peut varier selon les cas...
iStock

Prêt bancaire : un taux d'endettementmaximal de 33%

Pour déterminer la capacité d'endettement d'un ménage, les banques réclamentdes informations personnelles et professionnelles lors de sa demande de prêt bancaire pour calculer son niveau d'endettement : c'est-à-dire la part des ressources mensuelles du ménage qui est consacrée au remboursement des emprunts existants, et celle qu'il pourra consacrer à l'avenir au remboursement du nouveau prêt. En fonction du taux d'endettement estimé, les organismes de crédit vontdéterminer si le ménage peut ou non obtenir un crédit consommation ou un crédit immobilier comme il le souhaite. Et, si la réponse est positive, les autres critères du prêt : montant du capital accordé, taux d'intérêt pratiqué, durée de remboursement, mensualités à assumer, etc. De manière générale, les banques pratiquent un taux d'endettement maximal représentant 33% des revenus.

Avec un crédit immobilier, le taux peut toutefois varier...

Si le tiers des revenus est le chiffre standard, les banques sont toutefois un peu plus prudentes avec un crédit immobilier compte tenu de sa durée (parfois longue) qui accroît les risques de défaut de paiement. Pour les ménages aux revenus modestes ou les travailleurs indépendants aux revenus irréguliers, le taux maximum autorisé peut ainsi être inférieur à 30%. A l'inverse, les banques sont assez souples avec les ménages aisés qui possèdent déjà du patrimoine immobilier (pouvant servir de garantie)et acceptent un taux d'endettement compris entre 35% et 40%, mais rarement au-delà !

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.