Bien que le crédit renouvelable et le prêt personnel soient tous deux des crédits à la consommation, ils présentent des caractéristiques différentes. Tour d'horizon.
©iStockIstock

Deux crédits bancaires à l’utilisation libre

Comme tous les prêts à la consommation, le crédit renouvelable et le prêt personnel permettent de financer des dépenses courantes : achat d'électroménager, voyage, mariage, etc. En effet, il n'est pas nécessaire de justifier de l'utilisation du crédit bancaire à l'organisme prêteur. Cependant, la banque peut demander des justificatifs (devis, bons de commande, etc.) lorsque le prêt personnel est supérieur à un certain montant, notamment dans le cas d'un financement de travaux.

Publicité

Prêt personnel et crédit renouvelable : une différence de taille

Publicité

Le prêt personnel est plafonné à 75 000€ par la loi. Celui-ci devra être remboursé impérativement aux échéances prévues par le contrat, et ce, même si l'argent n'a pas été utilisé (non-livraison de l’objet commandé, défaut, etc.). Le crédit renouvelable, quant à lui, prend la forme d'une réserve d'argent qu'il est possible d'utiliser à volonté. Le titulaire du crédit bancaire n'aura à rembourser que les montants qu'il aura dépensés. Bien qu'il permette de répondre à certains besoins, ce type de crédit a un taux d'intérêt très élevé : environ 20% en moyenne. Raison pour laquelle les organismes de prêt ont désormais l'obligation de proposer un prêt personnel aux personnes demandant un crédit renouvelable d'un montant supérieur à 1 000€. Ce contrat peut être arrêté si la réserve d'argent n'est pas utilisée pendant un an. Le contrat ne sera toutefois résilié qu'après 2 années d'inactivité.