Si vous émettez un chèque sans disposer des fonds nécessaires à son règlement, vous pouvez devenir interdit bancaire. Vous n'aurez alors plus le droit de délivrer des chèques tant que l'interdiction, qui dure cinq ans, sera en cours. Comment remédier à une telle situation ?
© Getty

Procéder à la régularisationLa voie la plus rapide pour lever une interdiction bancaire est de régler le chèque impayé en cause. Vous pouvez approvisionner votre compte avec le montant inscrit sur le chèque et spécifier à votre banque que cet argent soit gardé jusqu'au règlement de celui-ci. Une autre possibilité consiste à payer à votre partenaire d'affaire son dû et à récupérer le chèque initialement impayé, ce qui est la preuve que le problème a été résolu. Vous en informerez ensuite votre banque qui engagera la procédure de régularisation.

Solutions intermédiaires avant la régularisationAu cas où vous ne pouvez pas régulariser la situation immédiatement, il faudra alors gérer vos finances en dehors du circuit bancaire traditionnel. Le règlement en espèces deviendra votre mode prioritaire de transaction. Il y a aussi la possibilité d'utiliser des cartes bancaires non liées à un compte en banque. Cette solution vous permet de continuer à bénéficier des avantages d'une carte bancaire : réception et règlement de paiement, achats en ligne, retrait d'argent au niveau des distributeurs, etc.

Éviter d'émettre des chèques sans provision permet de prévenir l'interdiction bancaire. Si vous êtes déjà interdit bancaire, il faut privilégier le règlement en espèces ou envisager l'acquisition d'une carte bancaire non liée à un compte pour traiter vos transactions en attendant la régularisation.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.