Sommaire

Les vinyles

Beaucoup de choses ont été écrites à ce sujet. Voici ce qu’il faut retenir une fois les fantasmes évacués : la plupart des vinyles ne valent pas plus de quelques euros. Mais parfois, c’est le jackpot. Comme avec cette première édition du Nabout twist (1962) que Claude François enregistra sous sous le nom de "Kôkô". Sa valeur approche aujourd’hui des 1000 euros. Dans le même sillon, Le claqueur de doigt de S. Gainsbourg (1959) se vend plus de 1000 euros.

Parmi les trésors que recherchent les les collectionneurs, on trouve les éditions originales : celles de l’Erotica de Madonna, Their Satanic Majesties Request des Rolling Stones, le Please Please Me des Beatles, Anarchy in the UK des Sex Pistols, etc., peuvent valoir des milliers d’euros.

Pour se faire une idée de la valeur d’un disque, on peut notamment consulter le site Discogs sur lequel les amateurs vendent notamment des disques de Jazz dont la valeur peut atteindre 7000 euros.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.