La pension alimentaire est une contribution versée par une personne à un membre de sa famille qui ne peut subvenir à ses propres besoins. Elle peut être étendue aux alliés en ligne directe. 
© Getty

Pension alimentaire : généralitésLa pension alimentaire sert à couvrir les besoins fondamentaux d’une personne. C’est une obligation alimentaire régie par le Code civil, qui impose certaines règles en matière contributive à de rares exceptions près. Cette obligation peut s’observer entre époux, envers les ascendants (parents, grands-parents), envers les descendants qu’ils soient mineurs ou majeurs. Il s’agit d’un subside tendant à couvrir les besoins alimentaires, de santé, de logement, d’habillement, et à assurer des conditions d’existence décentes à un membre de sa famille.

Dans le cas de parents à l’égard de leurs enfants, ils doivent aussi collaborer à l’éducation des jeunes en participant aux frais de scolarité. La pension alimentaire est versée en espèces par le débiteur au créancier, mais elle peut aussi faire l’objet d’une compensation en nature.

Comment est fixé le montant de la pension alimentaire ?Le montant de la pension alimentaire est fixé d’un commun accord entre le créancier et le débiteur ou par décision de justice. Il prend en compte les besoins du débiteur et les ressources du créancier, mais une pension alimentaire peut être révisée à la baisse ou à la hausse.

Pour une évaluation au plus juste, chacune des deux parties doit fournir des justificatifs de ressources et de dépenses relatives aux charges courantes et à l’éducation des enfants. En cas de débiteur unique, le versement de la pension alimentaire prend fin lors de son décès.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.