Trois modes de fonctionnement

Pilotage à distance, autonomie et "follow me". Tels sont les trois modes de fonctionnement proposés. Seul le troisième est actuellement en phase d’expérimentation puisque les deux premiers ne sont pour l’instant pas autorisés.

Le robot-livreur, doté d’une intelligence artificielle, identifie le client à l’aide de ses capteurs et caméras. Cela lui permet de le suivre en toute dépendance.

"Le robot devient comme un esclave en suivant son maître et portant ses affaires», assure Vincent Talon au quotidien.

Une première mondiale ?

Développés depuis cinq ans par TwinswHeel, ces "Fast Couriers" sont encore de simples prototypes.

Jusqu’à présent, la start-up ne les produisait d’ailleurs que pour les usines ou les entrepôts. Ces tests dans un magasin sont donc "une première en France, même en Europe, voire dans le monde", assure Vincent Talon.

Présents actuellement deux à trois jours par semaine, les robots seront disponibles tous les jours aux mois de juin et juillet. Les clients auront ainsi le temps de profiter de ce service.

Si Franprix estime que l’opération est concluante et envisage d’étendre le projet à d’autres de ses magasins, une ligne de production sera lancée.

En vidéo : Il fait une découverte dégoûtante après avoir acheté son poisson au supermarché

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.