Un couple d'octogénaires semblait avoir trouvé un juteux business en ligne, qui leur permettait de gagner 100 000 euros par an. Celui-ci a pris fin ce mercredi 24 mars, lorsque les escrocs ont été interpellés dans le Var.
Retraités arnaqueurs : à 80 ans, ils avaient trouvé l'astuce (illégale !) pour se faire des milles et des centsIllustrationIstock

Depuis au moins cinq ans, un couple d’octogénaires était à la tête d’un commerce en ligne ultra rentable. Les retraités revendaient via leur site internet des montres de luxe… contrefaites, à plusieurs milliers d’euros. Rolex, Omega, Tudor… Pour attester de la qualité de leurs produits, achetés en Asie avant importation, ils proposaient également de fournir des justificatifs de garantie. Selon les informations de France Bleu, ils usurpaient même les logos officiels des marques.

Contrefaçons : les fausses montres de luxe leur rapportaient 100 000 euros par an

L’arnaque, parfaitement maîtrisée, a permis au couple de gagner, au moins depuis 2016, 100 000 euros par an. Un acheteur trompé, qui s’était aperçu que le boîtier et la Rolex reçus étaient faux, a mis fin à leur stratagème. C’est en effet grâce à sa plainte déposée en juin dernier que l’escroquerie a été découverte.

Après une longue enquête, les gendarmes ont pu débusquer l’entreprise familiale, en découvrant à leur domicile, situé dans le Var, un petit atelier. Quand madame s’occupait de l’administratif, monsieur jouait l’horloger. Pourtant, bien que "très bon bricoleur, très débrouillard", il ne l’est pas. Cela ne l’a pas empêché de réparer les montres dans leur appartement, service que le couple proposait, à des tarifs "exorbitants". Les pièces utilisées étaient cependant de très mauvaise qualité.

Les retraités ont ainsi été interpellés par les gendarmes à Sainte-Maxime (Var) ce mercredi 24 mars "pour leur implication présumée dans une affaire d'escroquerie sur internet". Ils ont depuis été relâchés, le temps de l’enquête. La recherche des victimes est une priorité.

 

Vidéo : Vente en ligne : ce site connu pourrait déjà vous avoir escroqué

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.