La bataille des robots cuiseurs est relancée. Après le Monsieur Cuisine Connect de Lidl, c'est au tour d'Intermarché d'entrer dans la course avec un appareil encore moins cher !

Nouvelle émeute en vue ? La folie des robots cuiseurs multifonctions continue. Après le carton plein de l’enseigne Lidl en juin dernier, avec le lancement de sa propre copie du Thermomix, Intermarché serait prêt à entrer dans la concurrence. Selon les informations de Capital, un nouveau robot fera son apparition pour les fêtes de fin d’année.

Un robot cuiseur multifonctions encore moins cher !

Il pourrait bien faire de l’ombre aux autres appareils connectés. Car, si la dernière version haut de gamme du Thermomix, le TM6, coûte 1299 euros, soit trois fois plus cher que les nouveaux entrants low cost, le prix du robot d’Intermarché sera encore moins élevé.

“Il sera connecté et vendu à 349 euros pièce, soit un décrochage de vingt euros par rapport au Monsieur Cuisine Connect de Lidl à 369 euros (ndlr 359 euros en réalité) ”, a indiqué le président d’Intermarché, Thierry Cotillard, en marge d’une interview, au magazine économique.

Ce robot d'Intermarché devra également se battre contre le Cookit de l'allemand Bosch, dont la sortie est prévue pour le début de l’année 2020. Ces copies du Thermomix ont en effet un réel succès. Pour preuve, la version connectée du Monsieur Cuisine de Lidl mis en vente le 3 juin dernier a donné lieu à plusieurs émeutes dans certains magasins de l’enseigne, provoquant rapidement une rupture de stock. 200 000 exemplaires se seraient d’ailleurs écoulés cette année. “Notre vrai problème est de répondre à la demande de nos clients”, se réjouit d’ailleurs le directeur des achats de Lidl, Michel Biero.

Or, en annonçant le lancement via une publicité télévisée, l’enseigne s’est mise dans l’embarras. Car cette procédure l’engage à avoir des stocks pendant 15 semaines dans 200 magasins. Ce qui n’a pas été le cas.

Robot cuiseur Intermarché : tout partira très vite

“Nous ne ferons pas de publicité car je sais très bien que nous allons tout écouler en un temps record”, note Thierry Cotillard pour l’enseigne des Mousquetaires. Les quantités commandées n’ont par ailleurs pas encore été dévoilées. Le stock pourrait donc en effet très vite s’écouler.

“Avec la loi Egalim qui limite les promotions à 34%, il faut être de plus en plus créatif pour faire la différence et nous aurons désormais chaque mois une offre fort sur le non alimentaire (non concerné par la nouvelle loi, ndlr)”, explique-t-il.

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.