Des nouveautés entrent en vigueur dès lundi. Parmi elles : la baisse du prix du gaz, la hausse du tarif de et la consultation chez un généraliste. 

Une petite semaine avant le second tour de l'élection présidentielle, quelques nouveautés rentreront en vigueur le 1er mai.

Baisse du prix du gazAprès plusieurs mois de hausse, les tarifs réglementés du gaz distribué par Engie baissent de 3,3% en moyenne. Une bonne nouvelle pour les 5,6 millions de foyers français abonnés au gaz. Cette baisse des tarifs est de "1,2 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 3,4 % pour les foyers qui se chauffent au gaz", indique la commission de régulation de l'énergie dans un communiqué publié le 20 avril.

Hausse du tarif des consultationsDès lundi, le prix de la consultation chez un médecin généraliste passe de 23 à 25 euros. Cette augmentation de 2 euros concerne les médecins généralistes pratiquant en secteur 1, soit 94% des praticiens. Mais pour les personnes bénéficiant d'une complémentaire, rien ne change côté portefeuille. 70% du remboursement est pris en charge par l'assurance-maladie, les 30% restant par la complémentaire. Ceux qui n'en possèdent pas devront eux débourser 60 centimes de plus, le montant non remboursé passant de 6,9 euros à 7,5 euros. D'autres augmentations interviendront à l'automne, notamment en ce qui concerne la consultation chez les spécialistes.

Publicité
Estimer le prix d'un logement avec Patrim Le 1er mai sera aussi l'occasion pour tous les acheteurs et les vendeurs de biens immobiliers de consulter le site internet Patrim créé par le fisc. Ce service était jusqu'à présent fermé aux acheteurs et aux vendeurs. Mais pour accéder à ce site, le renseignement du numéro fiscal des personnes intéressées sera nécessaire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet