Marisol Touraine a annoncé mercredi dans une interview accordée au Parisien la reconduction de la prime de Noël, versée une semaine avant les fêtes aux bénéficiaires du RSA et autres allocations particulières. 
©iStock/firina

Si les doutes persistaient quant à sa reconduction, le gouvernement a mis fin aux incertitudes mercredi en confirmant que la prime de Noël sera bien versée cette année. "La prime de Noël est reconduite cette année pour ceux qui touchent le RSA mais aussi l'allocation de solidarité spécifique ou l'allocation transitoire de solidarité", a annoncé la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, dans une interview accordée au Parisien

Versée une semaine avant Noël, la prime s’élève à 152 euros pour une personne seule et 320 euros pour un couple avec deux enfants. 1 830 000 personnes percevront cette prime cette année, selon Marisol Touraine. 

Pas d’augmentation depuis 2008

Si la reconduction est bien confirmée, il n’y aura toutefois pas de revalorisation. "Les montants versés ne bougeront pas. Mais le nombre de bénéficiaires, lui, augmente sous l'effet de la crise et du nombre d'allocataires. Cela représente un coût global de 400 millions d’euros. Ce n’est donc pas anodin", ajoute la ministre des Affaires sociales. Attribuée pour la première fois en 1998, sous le gouvernement de Lionel Jospin, la prime de Noël n’a pas augmenté depuis 2008. 

Outre la confirmation de la prime, le gouvernement prévoit également d’aider l’association Les Restos du cœur en apportant "un soutien financier de 50 000 euros (…) pour permettre le rachat rapide de denrées alimentaires", a également annoncé Marisol Touraine sur RTL.

En vidéo sur le même thème : Quels cadeaux acheter à Noël ?