Les vicieuses astuces des opérateurs mobiles pour augmenter automatiquement votre facture : des pratiques légales

Vous trouvez ces pratiques injustes ?

Si dans le cas de Free, la possibilité de refuser les augmentations n’est pas proposée, l’association de défense des consommateurs rappelle qu’il "n’en respecte pas moins la loi dans la mesure où ses offres sans engagement permettent aux abonnés de résilier leur contrat "sans frais", comme l’exige l’article L. 224-33 du code de la consommation."

Publicité

Tout comme Free, Bouygues et SFR sont "en droit d’augmenter leurs prix comme bon leur semble à condition d’en avertir leurs clients par écrit au moins un mois avant l’entrée en vigueur de la hausse."

Publicité

Le magazine regrette toutefois le fait que l’accent ait été mis sur les contreparties proposées (les appels vers les mobiles pour les forfaits Bbox, plus de gigaoctets pour les abonnés SFR, etc.) plutôt que sur l’augmentation de tarif.

Cela est d’ailleurs loin d’être une première. Les opérateurs ont trouvé le filon pour multiplier leurs revenus sans prendre le risque de faire trop fuir leurs clients. Une tendance qui tend d'ailleurs à perdurer au vu de la concurrence…