Arnaque "movie money" : un peu d’observation suffit à mettre à jour la supercherie

Plusieurs indices permettent de reconnaître ces billets factices.

Ce dimanche 18 août, la gendarmerie nationale a publié un post sur Twitter afin donner des astuces pour distinguer les billets de cinéma des vrais. 

Premièrement, une mention spéciale apparaît : à la place de la signature du patron de la Banque centrale européenne Mario Draghi, dans le coin supérieur gauche du billet, sous le drapeau de l’Union européenne, on peut en effet lire "Movie money".

Deuxièmement, dans une marge, la phrase "This is not legal. It’s to be used for motion props" (soit "Ce billet n’a pas cours légal. Son utilisation est réservée au cinéma") est inscrite.

Ensuite, les coupures, essentiellement bleues et orange des billets de 20 et 50 euros, sont dotées d’une bande holographique et des filigranes de mauvaise qualité.

Au centre du billet, la mention EYPΩ est remplacée par PRΩP ce qui signifie "accessoire".

Le numéro de série du billet ne comporte pas les 12 carcatères réglementaires et est identique sur de nombreux billets (il s'agit du MB66688880).  

D’ailleurs, comme le précise Alain Bateau, "avec un minimum d’attention, on s’aperçoit rapidement qu’il s’agit de billets grossièrement imités".

Toutefois, cela n'empêche pas certains commerçants d'être bernés. Restez donc vigilants. 

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.