En pleine procédure judiciaire intentée par Thermomix pour contrefaçon, Lidl remet en rayon ce vendredi 12 mars 2021 des exemplaires de son robot cuisinier phare, avant une possible interdiction. Cette commercialisation sera-t-elle la dernière ?
Monsieur Cuisine Connect : quand reviendra-t-il après l'opération de ce vendredi ?© LidlService de presse

Dernière chance d’acheter un exemplaire du célèbre robot cuiseur Lidl ? Ce vendredi 12 mars 2021, Lidl France brade dans 400 magasins des unités de Monsieur Cuisine Connect. Proposé à 279 euros au lieu de 329 auparavant, il risque de provoquer une nouvelle cohue. Cette stratégie a-t-elle un rapport avec la procédure judiciaire en cours ?

D’ordinaire, les appareils de la marque Silvercrest sont commercialisés en décembre et en juin. L’opération peut donc surprendre. Pourtant, le géant allemand du discount l’assure : "C’est une vente éphémère du reste des stocks de décembre pour le liquider. Cela n’a aucun rapport avec la procédure en cours."

Comme le révélait Europe 1 fin janvier, Vorwerk, le fabricant allemand du Thermomix, vendu à 1359 euros, a porté plainte contre Lidl pour violation de brevets. Cette vente est-elle alors la dernière ?

Monsieur Cuisine Connect : vers un retrait total des magasins ?

La bataille judiciaire s’annonce longue. Faits reprochés, des composants un peu trop similaires des technologies du Thermomix (balance, interactions avec les couteaux, couvercle de l’appareil fabriqué en France…). Les brevets doivent être vérifiés par des experts indépendants.

Si à Barcelone, un tribunal a condamné l’enseigne pour avoir plagié son concurrent allemand, "cette décision de justice est propre aux tribunaux espagnols et ne trouve pas application en France"", indiquait fin janvier Lidl France.

La procédure judiciaire pour plagiat et contrefaçon est en cours depuis mars 2018, dès l’apparition des premiers robots made in China, vendus sous le nom de Monsieur Cuisine Plus. En juin 2019 des exemplaires de la nouvelle version Monsieur Cuisine Connect ont été saisis afin d’être expertiser.

D’après les informations du Parisien, une audience est prévue fin mars devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. La décision, qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois, laisse à Lidl le champ libre. La direction déclare même que de nouvelles ventes du Monsieur Cuisine Connect sont prévues pour le mois de juin.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.