Malgré l'encadrement des prix des masques jusqu'en 2021, se protéger efficacement contre le Covid-19 peut coûter cher. Il existe toutefois des moyens de minimiser le budget mensuel. Les voici.
Masque obligatoire : nos astuces pour ne pas trop dépenserIllustrationIstock

Jusqu'à 300 euros par mois ! Voici le montant que peut atteindre le "budget masques" mensuel pour une famille de 4 personnes. Si leurs prix sont encadrés jusqu’en 2021 (0,95 euro pièce maximum), sont-ils encore trop cher ? Avec l’obligation d’en porter dans les espaces publics clos depuis le lundi 21 juillet, la question se pose d’autant plus. En effet, d’après une fiche du ministère des Solidarités et de la santé, un masque à usage unique doit être porté 4 heures maximum dans une journée. Il convient donc de le changer une à deux fois dans la journée.

Masques : des prix variables et un budget colossal

Certes, les masques jetables peuvent être achetés dès 50 ou 60 centimes d’euros. En revanche, les tarifs des masques réutilisables, lavables de 5 à 100 fois en fonction des modèles et des fabricants, varient beaucoup : de trois à une vingtaine d’euros en moyenne. La notion réutilisable ne signifie toutefois pas qu’ils ne doivent pas être changés. L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) prévient d’ailleurs qu'"un masque en tissu doit être changé dès qu'il devient humide et au moins toutes les 4 heures".

En mars dernier, Alain Bazot, président de l’association UFC-Que Choisir, déclarait sur RTL que le budget alloué à ces protections était "colossal".

En effet, une personne seule utilisant deux à trois masques à usage unique par jour dépense en moyenne entre 1,5 et 2,5 euros quotidiennement, soit environ 45 à 75 euros par mois.Pour une famille (deux parents et deux enfants), cela revient donc à un budget de 180 à 300 euros mensuels. Pour les masques en tissu, vendus 5 euros et réutilisables 20 fois (soit 3 à 4 par mois et par personne), une famille de 4 personnes dépensera donc entre 60 et 80 euros par mois, rapporte Le Figaro.

C’est pourquoi le président de l’association de défense des consommateurs en demandait la gratuité : "Puisque c'est obligatoire dans les écoles, dans les transports, il faut que les services publics distribuent les masques."

Un point de vue que partage d’ailleurs le président du Conseil scientifique, notamment pour les "groupes les plus fragiles, les plus précaires : on a insisté pour que l'ensemble des moyens leur soient donnés avec une forme de gratuité'", a expliqué Jean-François Delfraissy à BFMTV.

Comment est-il alors possible de minimiser la facture mensuelle ?

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Masques obligatoires : un budget onéreux pour les familles

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.