Les lunettes, comme les prothèses dentaires et auditives sont aujourd'hui inaccessibles pour certaines personnes. Le coût et les remboursements partiels les empêchant de s'équiper… Pour autant, certains produits pourraient à terme être pris en charge à 100%.
IllustrationIstock

Reste à charge zéro : comment ça marche ? 

Les soins de santé deviennent de plus en plus onéreux et certains équipements sont peu remboursés. Pour éviter que les Français aient à y renoncer pour des raisons financières, le gouvernement, à travers la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2019, a mis en place une réforme appelée le "reste à charge zéro". Celui-ci permettra à chacun de s’équiper de lunettes, prothèses dentaires et auditives.

L’objectif : ce dispositif "100 % santé" a pour but le remboursement intégral, par l’Assurance Maladie couplée aux mutuelles, de certains soins comme la pose d’une prothèse dentaire, l’achat de lunettes ou d’une audioprothèse.

Pour qui : tout assuré pourra accéder à une offre pour ces soins remboursée à 100 %. Une seule condition : être couvert par une complémentaire santé. Ceux qui n’ont pas de mutuelle (notamment les personnes retraitées, les personnes sans emploi…) pourront bénéficier d’une offre à tarif plafonné avec un remboursement partiel par l’Assurance Maladie.

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.