Vous souhaitez louer une chambre de votre domicile à un étudiant ? Voici quelques conseils pratiques pour vous y aider.

Louer une chambre à un étudiant

La location d'une pièce de la résidence principale du propriétaire permet des démarches administratives plus simples que la location d'un appartement ou d'une maison. Ainsi, la durée de résidence figurant sur le bail peut être réduite à quelques mois, alors qu'elle est d'un an minimum pour une location traditionnelle. Aucun autre document n'est nécessaire pour ce type de location meublée. Vous pouvez néanmoins, si vous le souhaitez, dresser un inventaire du mobilier présent dans la pièce louée.

Il n'y a pas de règle concernant le loyer, c'est une question d'accord entre le locataire et le propriétaire. Cependant, il y a un plafond à ne pas dépasser, au-delà duquel vous ne pourrez plus bénéficier de l'exonération prévue à l'article 35 bis-I du code général des impôts.

Les avantages

Le propriétaire louant une chambre de son domicile principal peut bénéficier d'une exonération d'impôt sur le revenu pour le produit de cette location, au titre de ses bénéficies industriels et commerciaux. Pour cela, la pièce louée doit constituer la résidence principale de l'étudiant (même s'il conserve un domicile légal chez ses parents).

De plus, le montant du loyer doit respecter les limites prévues par le code général des impôts. En 2009, le loyer annuel hors charges par mètre carré habitable ne devait pas dépasser 171 € en Ile-de-France et 124 € dans les autres régions. Si ces conditions sont respectées, le propriétaire bénéficiera aussi d'une exonération de la taxe professionnelle, dont les loueurs en meublé sont passibles dans les conditions de droit commun.

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.