Le président de la Commission de régulation de l'énergie accordait récemment une longue interview au quotidien Les Echos. Il s'est notamment attardé sur le compteur Linky ou le nucléaire. Explications.
Linky et le nucléaire : ce qui pourrait vous coûter cher à l'avenirAFP

Votre facture d’électricité augmente ? Ce n’est - peut-être ! - pas la faute de Linky. Le compteur communicant d’Enedis, qui fait déjà l’objet de mille et une critiques, est notamment accusé de faire gonfler le poids de l’électricité dans le budget des ménages qui en ont été équipés, ainsi qu’a pu l’expliquer Planet à plusieurs reprises. Cependant, cet état de fait ne dépend pas seulement du petit boîtier vert ; quand bien même d’aucuns, parmi ses opposants, pourraient assurer qu’il participe d’une certaine logique par essence onéreuse pour les usagers.

En pratique, nuance pourtant le président de la Commission de régulation de l’énergie, les prix augmentent pour de multiples raisons. Dans les colonnes des Echos, à qui il accorde une interview exclusive, Jean-François Carenco s’attarde en long, en large et en travers sur la question.

Le nucléaire et Linky : qui est responsable des hausse de tarifs que vous constatez sur vos factures ?

"Hors taxe", rappelle, Jean-François Carenco, les tarifs réglementés n’ont pas évolué depuis 1998. En pratique, cependant, cela ne signifie pas que les Françaises et les Français ne paient pas plus chers. Et il y voit à cela deux pistes ; deux explications complémentaires. La transition énergétique en est l’une des plus importantes.

Par le passé, soutient-il en citant les années 1990, "on a investi dans nos centrales nucléaires". Dorénavant, "on doit réinvestir dans le nucléaire comme dans les énergies renouvelables". Rien de tout cela ne saurait s’avérer gratuit et provoque, de facto, une "hausse des coûts de transport et de distribution de l’électricité". Mais ce n’est pas l’unique point à retenir.

Seulement aujourd’hui la tondeuse professionnelle est soldée dés l’achat de 2 produits avec le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.