Après l'installation d'un compteur intelligent dans son appartement, ce Français a rencontré un problème de mise à jour. D'après l'estimation de sa facture EDF, il doit plus d'une dizaine de milliers d'euros à son fournisseur…
Linky : ce bug qui aurait pu coûter très cher à un usagerAFP

Il habite un appartement de 40 m², à Quimper (Finistère, Bretagne). Et sa facture d’électricité a de quoi surprendre : depuis la récente installation d’un compteur Linky chez lui, elle se chiffre à… 14 480,08 euros, abonnement compris, rapporte Capital, qui se base sur les informations de France Bleu Finistère.

Fort heureusement, note le titre de presse locale, il ne s’agit que d’une estimation de facture EDF. Cela signifie donc qu’il n’y a pas eu besoin pour l’usager de régler les milliers d’euros demandés. Pour autant, note le mensuel spécialisé en économie, la situation n’est pas sans rappeler celle de Gilberte Morel, aussi appelée Mamie Linky, qui a remporté un combat contre Enedis et fait condamner la société pour surfacturation.

Contrairement à Gilberte Morel, le breton n’a a priori pas été accusé d’avoir trafiqué son précédent compteur, en contactant EDF. En vérité, son interlocuteur lui a parlé d’un probable problème de mise à jour. "Le technicien d’EDF m’a dit de ne pas en tenir compte", a d’ailleurs expliqué le Quimpérois, qui a tout de même constaté que le problème n’était pas résolu le vendredi 21 février, dans la matinée.

Linky : comment la facture d’un Quimpérois a-t-elle à ce point explosé ?

Si l’usager a vu son estimation de facture grimper à ce point, c’est a priori parce qu’à l’occasion de la pose du boîtier vert, son nouveau compteur a fait doublon avec son ancien. Les deux appareils auraient "ainsi été comptés en même temps", écrit Capital.

Ce n’est pas la première fois que le compteur Linky est accusé de provoquer des anomalies de facturations. En cas de problèmes, rappelle L’UFC-Que Choisir, il faut s’adresser à Enedis pour faire vérifier le dispositif. "Si le compteur ne présente pas de dysfonctionnement, les frais de contrôle seront à votre charge", rappelle d’ailleurs l’association. Dans le cas contraire, c’est à Enedis de payer. Par ailleurs, une facture rectificative est ensuite éditée par le fournisseur d’électricité concerné.

Loi Pinel - Financez un bien immobilier sans apport ! Profitez d'un accompagnement personnalisé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.