2 – Un accord à l'amiable

Si vous avez la sensation d'avoir été mal soigné et que vous en souffrez aujourd'hui, le premier réflexe est de retourner voir le médecin que vous tenez pour responsable et de lui fait part de vos griefs. Vous pouvez également contacter le médiateur de l'établissement de santé où vous avez été soigné. 

S'il reconnaît avoir commis une erreur, il se tournera vers son assurance-responsabilité professionnelle pour y remplir une déclaration. Après examen de la situation et intervention éventuelle d'un médecin-expert qui jugera de la faute et de l'importance du dommage, l'assureur proposera ou non une conciliation et une indemnisation. 

Si cela n'est pas le cas, réclamez une copie de votre dossier médical par lettre recommandée avec AR auprès du médecin. Cela vous servira en cas d'action en justice. Sachez-le : si vous avez souscrit auprès de votre assureur une "garantie accidents de la vie courante ou accidents médicaux", adressez-vous à lui pour obtenir des indemnités. C'est lui qui se chargera d'éventuelles poursuites. 

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.