La revue 60 millions de consommateurs a pesé un millier de produits vendus dans les commerces et grandes surfaces. Et nombreux sont ceux à ne pas respecter leur poids affiché.  

Après de nombreuses plaintes reçues, la revue 60 millions de consommateurs a décidé d'investiguer et a publié mardi une enquête sur le poids des aliments que nous pouvons trouver dans les commerces français. Le constat est sans appel : sur un millier de produits pesés, nombreuses étaient les erreurs, évidemment en défaveur des consommateurs.

"Si les écarts de poids (au-delà de la marge autorisée) que nous avons observés demeurent modestes, certaines familles de produits sont particulièrement épinglées. Globalement, les plus mauvais élèves se trouvent parmi les fruits", précise le magazine.

Pour citer quelques exemples, 60 millions note que 7 sachets de bananes pesés sur 10 s’avèrent être trop légers. Même chose pour les oranges, avec 8 filets sur 10 qui ne conviennent pas. Une raison possible ? "Cette étrange disparité pondérale tiendrait, en partie, à une perte d’eau des fruits et légumes au fil du temps", explique la revue.

Un "manque de vigilance et de rigueur" 

Mais ça ne s’arrête pas là. Des incohérences ont également été relevées sur des paquets de farine, avec un tiers des produits considérés comme trop légers. Pour rappel, un produit de 1 kg a le droit à une marge d’erreur de 15 grammes.

Publicité
Dans cette étude, le magazine pointe du doigt "un manque de vigilance et de rigueur lors des autocontrôles", en indiquant qu’il est "peu probable que ces erreur soient commises délibérément par les fabricants".

Découvrez l’enquête complète dans le numéro de février 2017 de 60 millions de consommateurs.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet