La hausse des prix a conduit à d'importants changements dans le caddie des consommateurs. Le point sur les produits convoités et ceux écartés par les clients au supermarché.
Inflation : graisse à frire, crème pour les mains... Ce qui a changé dans le caddie des Français

Restaurants, vêtements, loisirs...  Face à l'inflation, les consommateurs français réalisent des sacrifices afin de préserver leur porte-monnaie. Selon les chiffres relayés par BFMTV, les prix en grande surface atteignent des records jamais enregistrés en quatorze ans. Quel autre choix, donc, si ce n'est s'adapter à cette hausse en revoyant ses habitudes de consommation ?

Depuis le mois de février, près de la moitié des consommateurs ont commencé à réduire leurs dépenses. "Auprès des catégories les moins aisées, cette part atteint même le niveau record de 69%", souligne la chaîne d'information en continu. Pour ce faire, les foyers français ne mettent plus les mêmes produits dans leur caddie de supermarché. Quels sont les changements les plus importants relevés au début de l'année 2022 ? Découvrez-les dans notre diaporama ci-dessous. 

Quels sont les produits que l'on peut acheter premier prix ?

Il y a quelques mois, Planet avait interrogé Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, afin de vous aider nos à raccourcir vos tickets de caisse. Il nous conseillait, entre autres, de ne pas hésiter à opter pour des produits dits "premier prix" quand ils sont bruts ou qu'ils ont une composition simple.

C'est le cas, par exemple, des légumes en conserve, des produits surgelés, du riz, des pâtes, du fromage râpé ou encore des yaourts. Au contraire, d'autres produits comme le soda, les confitures ou les raviolis. Le tout est de bien savoir analyser la composition des produits que vous mettez dans votre caddie avant de passer à la caisse ! 

De l’huile d’olive et de la graisse à frire

1/5
De l’huile d’olive et de la graisse à frire

Pour remplacer l’huile de tournesol, de plus en plus absente des rayons, certains consommateurs utilisent de l’huile d’olive ou de la graisse à frire.

Pas de surgelés

2/5
Pas de surgelés

Les produits surgelés souffrent de l’inflation, si bien que les clients s’en détournent. IRI enregistre une baisse de 5,3% des ventes fin avril. 

Pas de crèmes pour les mains ni de soins pour les lèvres

3/5
Pas de crèmes pour les mains ni de soins pour les lèvres

La vente de produits d’hygiène subit actuellement une baisse de 7%, particulièrement sur les soins des mains et des lèvres (-30%) et les brosses à dents (-29%).

Moins de produits issus de l’agriculture biologique

4/5
Moins de produits issus de l’agriculture biologique

D’après les chiffres d’IRI, entreprise d'analyse de données et d'études de marché, le chiffre d’affaires du bio a chuté de 6,6% au premier trimestre 2022. 

Plus de farine

5/5
Plus de farine

Alors que son prix est en constante augmentation, la farine voit son chiffre d’affaires augmenter de 36%. Cela s’explique notamment par la crainte d’une éventuelle pénurie. 

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.