Sommaire

Tout ce qui change au 1er décembre : remboursement de certains préservatifs masculins

A partir du 10 décembre, la Sécurité sociale remboursera en partie les préservatifs masculins. Cependant, cette prise en charge ne concerne qu’une seule marque. Il s’agit d’EDEN, une marque développée par le laboratoire français Majorelle dont les produits, eux, sont fabriqués au Japon.

Pour bénéficier du remboursement, il faudra se présenter en pharmacie muni d’une prescription d’un médecin ou d’une sage-femme. Les clients pourront alors se voir délivrer une boîte de 6, 12 ou 24 préservatifs. Par exemple, la boîte de six préservatifs à 1,30€ sera remboursée à hauteur de 60%.

Cette mesure, annoncée par Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, ce mardi 27 novembre sur France Inter, intervient dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022.

L’objectif étant de "renforcer la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles" car "les infections sexuellement transmissibles (IST) représentent un problème majeur de santé publique en France, notamment les principales", indique le ministère de la Santé dans un communiqué dont Midi Libre se fait l’écho.

La prise en charge des IST a un coût actuel de 2 milliards d’euros dont 1,6 pour le seul VIH, précise Le Parisien. De son côté, la Haute Autorité de Santé (HAS) a qualifié le préservatif comme la seule méthode efficace contre les IST, y compris le sida".

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.