Les tickets de caisse devraient disparaître très bientôt dans tous les supermarchés de l'Hexagone, en application d'un nouveau décret gouvernemental. A partir de cette date, beaucoup de choses risquent de changer pour vous.
Fin des tickets de caisse : la date à retenirIstock

Il sera bientôt l’heure de faire ses adieux au ticket de caisse, ce morceau de papier incontournable qui accompagne nos courses et facilite la gestion de notre budget depuis toujours. 

En effet, il sera bientôt interdit pour les grandes surfaces et les magasins d’imprimer les tickets de caisse, mais aussi les bons d’achat et les tickets de carte bancaire, afin de lutter contre le gaspillage. Selon l’Assemblée nationale, ils utiliseraient pas moins de 650 kilomètres de rouleau de papier chaque année, par supermarché… Et finiraient quasi systématiquement à la poubelle.

A l’heure où le papier coûte de plus en plus cher et où l'écologie semble au cœur des préoccupations, le gouvernement a donc décidé d'adopter un décret, qui prévoit la fin du ticket de caisse au 1er janvier 2023.

A partir de cette date, donc, vous ne recevrez plus votre bout de papier automatiquement une fois que vous aurez réglé vos achats au supermarché. Et cette mesure qui paraît anodine pourrait en réalité changer bien des choses. 

A ce titre, de nombreuses associations de consommateurs s'inquiètent déjà. Dans un communiqué commun, publié le 19 avril, elles dénoncent une mesure qui "aboutit à priver les consommateurs d’un véritable choix et par voie de conséquence de leurs droits".

Le ticket de caisse, un outil précieux pour les ménages

La suppression du ticket de caisse pose aussi problème car le client n’aurait plus la possibilité de prouver ses achats, selon les associations. Or, cette preuve est  "indispensable pour se prévaloir des garanties légales ou commerciales, ou encore pour le remboursement en cas de rappel d’un produit alimentaire, ou même procéder à l’échange d’un vêtement que le vendeur avait proposé pour décider le consommateur au moment d’acheter", poursuit le communiqué. 

Et puis, le ticket de caisse, c’est aussi un outil précieux pour gérer son budget et suivre ses dépenses. "Dans un contexte d’érosion du pouvoir d’achat, cet élément ne peut être négligé", ajoutent les associations.

Enfin, elles ne sont pas convaincues par le bien fondé du décret pour l’écologie. Car pour remplacer le ticket de papier, on pourrait utiliser le "ticket dématérialisé", envoyé par mail. Sauf que, pour elles, "certains spécialistes évaluent que les émissions de gaz à effet de serre du ticket dématérialisé sont supérieures à celles du ticket traditionnel".

Fin du ticket de caisse : la mesure sera-t-elle vraiment appliquée ?

Les associations ont donc demandé au gouvernement de “revoir sa copie”. Pour l’heure, le décret est en cours de consultation par le Conseil constitutionnel. Il a donc de grandes chances d’aboutir. Les supermarchés qui ne respecteraient pas l'interdit s'exposeraient à des amendes. 

Mais le projet de loi prévoit toutefois la possibilité de faire imprimer un ticket de caisse, seulement à la demande “explicite” du client. Dans un peu moins  de 9 mois, il faudra donc probablement vous créer de nouvelles habitudes si vous souhaitez vous accrocher à ce bout de papier bien pratique. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.