Une chance incroyable ! Après 8 ans de procédures judiciaires, une femme remporte 12 millions d'euros grâce à un ticket d'EuroMillions qu'elle n'avait pourtant pas acheté. Explications.

Un drôle de hasard, pour des jeux de hasard... Vous avez déjà trouvé des tickets de Loto ou de jeux à gratter dans la rue ? Dans le doute, récupérez-les et courrez chez un buraliste ou marchand de journaux pour procéder à leur vérification. Il se pourrait qu’ils soient en effet gagnants. Vous pourrez peut-être même décrocher le jackpot et changez radicalement de vie.

Cette histoire, bien que peu probable, est arrivée à une femme.

EuroMillions : elle trouve un ticket gagnant sur la voie publique

En 2011, Mme A... dos Santos a aperçu sur la voie publique un ticket d’Euromillions du tirage du 13 septembre 2011, rapporte RTL.

Elle ramasse donc le reçu et décide de l’apporter à des représentants de la Française des Jeux afin de vérifier s’il est, par tout hasard, gagnant. Elle ne s’attendait certainement pas à ce résultat : le ticket qu’elle venait de trouver par terre contenait en effet une combinaison gagnante de premier rang, soit, 163 049 488,40 euros !  Le second plus gros gain depuis les 170 millions du 13 novembre 2012.

Elle aurait pu remporter ce jackpot si le joueur qui avait misé et égaré le récépissé ne s’était pas lui aussi déplacé, quelques jours après pour raconter sa mésaventure, preuve à l’appui.

La Française des Jeux leur précise alors qu’elle ne leur versera aucun gain tant qu’ils n’auront pas trouvé un accord commun et/ou que Mme A... dos Santos ne renonce à ses droits sur la cagnotte par écrit, selon des informations du Dauphiné.

Après près d’un mois de négociations, les deux protagonistes sont parvenus à trouver un terrain d’entente : le joueur a accepté de verser 12 millions d'euros à sa "bonne fée", sans qui il n'aurait jamais pu récupérer sa fastueuse récompense.

En effet, comme le précise le règlement du jeu, pour prétendre au profit, il faut absolument pouvoir présenter un reçu : "La possession d'un reçu émis conformément à l'article 4, ainsi que l'enregistrement et le scellement informatique des informations mentionnées sur le reçu de jeu, sont des conditions substantielles à la formation du contrat entre le joueur et La Française des Jeux ".

Par ailleurs, un problème non sans conséquence vient alors se greffer à l'affaire : Mme A… dos Santos, doit payer d’importants impôts sur la somme perçue.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.