Pouvoir payer ses factures en temps et en heure n'est pas toujours chose aisée. C'est pourquoi le ministre de l'Economie entend y remédier, en faisant une demande particulière aux grosses entreprises.
Electricité, gaz, téléphonie… Cette initiative du gouvernement pourrait limiter vos fraisIllustrationIstock

Vous allez peut-être enfin pouvoir choisir la date de vos prélèvements pour payer vos factures de gaz, d’électricité, de téléphone ou encore de mutuelle. D’après les informations de RMC, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a demandé ce vendredi 21 février à plusieurs grands groupes (Aviva, Axa, SFR, Bouygues Télécom, CNP assurances, EDF, Engie, la Maïf, etc.) cette faveur : permettre aux clients de fixer le jour de prélèvement mensuel, lors de la signature d’un contrat.

Factures : limiter les frais associés aux incidents de paiement

Etant donné que l’ensemble des Français ne perçoivent pas leurs ressources (salaires, indemnités, pensions, allocations…), en début de mois, lorsque les factures tombent, il est parfois compliqué de "rester au vert". Les frais pour incidents de paiement se multiplient donc. D’après l'UFC Que Choisir, un consommateur sur quatre subit des frais d’incidents chaque année. L’objectif du gouvernement est de pouvoir les limiter.

Grâce à cette initiative, les consommateurs pourront ainsi choisir la date la plus adaptée en fonction du versement de leurs revenus sur leurs comptes bancaires.

Les entreprises ne semblent cependant pas faciles à convaincre. D’autant que cette proposition s’établira sur le volontariat. A l’heure actuelle, seule Engie semble vouloir jouer le jeu.

Or, ces frais constituent par ailleurs une manne conséquente pour les banques : plus de 6,5 milliards et demi d'euros chaque année. Il paraît donc difficile de les convaincre également  de baisser ces frais. Le gouvernement les enjoint toutefois à ne plus facturer plusieurs fois un même rejet de prélèvement. Si cela est interdit, les établissements bancaires n’ont aucun moyen de détecter qu'il s'agit de la même société émettrice et de la même facture. La preuve doit être apporté par le client, afin d’espérer être remboursé.

L’exécutif attend de ce fait une solution de la part des banques et des entreprises concernées. Elles ont jusqu'à novembre 2021 pour la trouver.

Loi Pinel - Financez un bien immobilier sans apport ! Profitez d'un accompagnement personnalisé

Vidéo : Assurances : les factures vont s'alourdir en 2020

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.