Selon une information du Parisien la facture EDF devrait augmenter de 30 euros en moyenne pour les 29 millions de clients abonnés aux tarifs régulés de l'électricité (TRV). Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, a démentie cette information ce vendredi matin.
AFP

© AFP

Selon Le Parisien les abonnés particuliers d’EDF auront à payer à l’automne prochain une facture de rattrapage de 30 euros environ (45 euros pour les professionnels). Cette information a toutefois été démentie sur Twitter par Ségolène Royal dès 8h20 ce vendredi matin.

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, cette hausse devrait s’ajouter à celle, "modérée et inférieure à 5%", annoncée par Manuel Valls en juin dernier. La ministre de l’Ecologie et de l’Energie s’était pourtant voulue rassurante en déclarant quelques jours plus tôt que "les tarifs EDF n'augmenteront pas au 1er août prochain".

Hausse de 30 euros pour les ménages, 45 euros pour les professionnels

Ainsi que le rapporte le quotidien, "le projet d’arrêté tarifaire rectificatif a été déposé ce jeudi pour examen auprès du Conseil supérieur de l’Energie". Après étude, le Conseil rendra un avis consultatif.

Cette augmentation correspond à un rattrapage qui a été imposé par le Conseil d’Etat, nous explique RTL. En effet, les membres de ce dernier ont invalidé une décision du gouvernement Ayrault d’il y a deux ans qui limitait "la hausse du tarif de l’électricité à 2% entre août 2012 et août 2013". Selon Le Parisien, l’augmentation de 2% ne permettait pas de couvrir les coûts de production d’électricité, ce qui est imposé par la loi.

Le journal précise en outre qu'EDF devrait envoyer la demande de rattrapage (en une seule fois) à ses clients à l'automne prochain. Les abonnés devraient donc sortir leur porte-monnaie pour payer la "hausse modérée" d’environ 5% ainsi que "le rattrapage des tarifs EDF".

Vidéo sur le même thème : c omment baisser sa facture énergétique - 31/07