Sommaire

Dates de péremption : interpréter l’inscription DLC et DDM

Encore des initiales, toujours des initiales. DLC, vous maitrisez sans doute : c’est la date indiquée jusqu’à laquelle vous n’êtes pas exposé à des risques de contamination par bactéries développées dans les produits frais tels que les œufs, la viande découpée,... tous produits périssables. Y figure l’impératif : "À consommer jusqu'au..."

Consommés à une date postérieure, attention danger !

Bon à savoir si, par inadvertance, vous avez acheté un produit périmé exposé en rayon, vous pouvez vous adresser à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes pour réparation.

Mais qu’est-ce que la DDM? C’est la Date de Durabilité Minimale (anciennement DLUO, Date Limite d’Utilisation Optimale).

Passé le délai de consommation, le fabricant n’assure plus les qualités intrinsèques du produit comme ses apports en vitamines, son croustillant, etc. Cela concerne essentiellement les biscuits, le café, les conserves ou encore les boissons ayant un pouvoir de conservation. Secs, stérilisés ou déshydratés, ces produits ne présentent aucun danger pour la santé.

Figure sur leur emballage : "À consommer de préférence avant le... " ou "À consommer avant fin…"

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.