Sommaire

Crise économique : trois évolutions alternatives

La première évolution s’établit sur l'hypothèse d'une pandémie non maîtrisée à la fin du mois de juin. Les pays devraient alors maintenir les mesures strictes de confinement et d’arrêt de l’économie (fermetures de commerces non essentiels, trafic aérien drastiquement réduit, télétravail en masse et chômage partiel) au second semestre 2020. Les conséquences seraient dramatiques : le produit intérieur brut (PIB) se réduirait alors de 6% au lieu des 3% prévus dans le premier scénario.

Que se passerait-il en revanche en cas de seconde vague épidémique ?

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.