La consommation de produits issus de l'agriculture biologique ralentit avec la pandémie. Pourtant, ces fruits et légumes pourraient être un véritable coup de pouce dans la lutte contre le Covid-19. 
Covid-19 : faut-il manger bio pour se préserver du virus ? IllustrationIstock

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la consommation de fruits et légumes bios connaît un ralentissement selon Business Insider Les professionnels des produits issus de l'agriculture biologique remarquent "un tassement" de cette consommation depuis la fin de l'année 2020. Laurent Grandin, président de l'interprofession Interfel, note "une baisse de 1% de la consommation de fruits et légumes bio, un ralentissement sans doute dû à la crise" lors d'une conférence de presse du mardi 26 janvier 2021. Attention toutefois, le professionnel tient à la notion de "tassement" et non de "déclin". 

En 2020, les fruits et légumes issus de l'agriculture biologique représentent 10% du total des fruits et légumes consommés dans l'Hexagone. Cela s'explique entre autres par la crise économique liée à la situation sanitaire, qui force les Françaises et Français à être davantage attentifs à leurs dépenses. En effet, ces produits bio sont en général 30 à 50% plus chers que ceux issus de l'agriculture classique. 

Manger bio pour mieux se protéger du coronavirus ? 

Et pourtant ! Selon Féminin Bio manger bio pourrait, d'une certaine façon, vous protéger contre le Covid-19. Consommer bio est entre autres une façon de préserver son système immunitaire, qui sera alors plus fort pour se battre contre le virus. En outre, le magazine conseille la consommation de poissons gras, de thé vert ou encore d'épices telles que le curcuma. Les fruits, les légumes et les yaourts bios contribuent également à renforcer votre intestin, qui est l'une de vos barrières principales. 

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.