Ecouter l'article :

Qu'il s'agisse de lutter contre Linky ou contre la réforme des retraites, parfois même contre les deux à la fois, les coupures de courant se sont multipliées. Petit guide des bons réflexes à avoir.

Interne, externe, locale, généralisée… Une coupure de courant peut être bien des choses. Elle peut aussi occasionner de graves dégâts financiers, en abimant d’importants électriques où en effaçant certaines données personnelles comme professionnelles. C’est pourquoi, en cas de coupure, il est primordiale de suivre quelques réflexes simples.

D’abord, identifier la cause de la panne, rappelle le site spécialisé Selectra. Elle peut être due à un problème au niveau du disjoncteur, généralement provoqué par le circuit électrique, qui a peut-être été surchargé temporairement. En cas de micro-coupures régulières, il peut être intéressant de questionner l’entretien général de votre réseau électrique. Si la rupture d’alimentation persiste, il faudra appeler Enedis. A l’inverse, en cas de surtension ou de pic de tension, respectivement causés par une puissance de compteur trop faible et la mise en route d’appareils trop gourmands, c’est le fournisseur d’électricité qu’il faut contacter. Naturellement, quand c’est la foudre qui a endommagé une ligne électrique, il n’y a pas d’autre solution que l’attente.

Le courant saute souvent chez vous ?

Un domicile sujet à de fréquentes coupures de courant peut trahir un disjoncteur obsolète, voire défectueux. Autrement, il est possible qu’il soit mal réglé rappelle aussi le site d’informations et de comparatifs. Faire changer ce réglage implique de faire appel à Enedis.

D’après Engie, il est primordial de vérifier si la coupure est locale ou générale, avant même d’entamer d’autres démarches. "Pour cela, rien de plus simple : vérifier sur votre tableau électrique si votre disjoncteur a sauté. Si celui-ci est en position ‘arrêt’, c’est que la coupure est limitée à votre habitation", poursuit le site. Si rien n’a changé, en revanche, il faut alors s’enquérir de l’état des autres résidents et prêter attention à l’éclairage urbain. Si la rue est sombre, il s’agit alors d’une panne plus générale. "Il n’y a alors qu’une chose à faire : attendre que le courant soit rétabli au niveau de votre quartier", note Engie.

Il peut aussi arriver qu’une coupure de courant ne fasse pas sauter le disjoncteur et ne concerne qu’un seul logement. Dans ce cas, il s’agit probablement d’un court-circuit interne. Pour identifier la source du problème, le plus simple consiste à éteindre tous les appareils via le tableau électrique et à les relancer un à un, jusqu’à ce que le soucis se représente.

Linky change-t-il quelque chose ?

Si les coupures électriques surviennent depuis l’installation du nouveau compteur intelligent, c’est qu’ils sont probablement dûs à un problème de puissance, "qu’il faudra donc augmenter sur le compteur Linky", précise Selectra.

"Lors d’une panne avec le compteur Linky, il faut d’abord vérifier le disjoncteur. S’il est en position I on peut alors consulter l'affichage du compteur. Si celui-ci indique "PUISS DEPASSEE", cela signifie que trop d’appareils sont branchés en même temps", rappelle encore le site spécialisé. Un message que certains de nos lecteurs connaissent d’ores et déjà très bien.

En revanche, si le compteur vous invite à contacter votre fournisseur, il faudra vous en remettre à l’expertise du conseiller, qui peut être amené à se déplacer.

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.