La libéralisation du marché de l'électricité instaurée en 2007 n'a, selon l'association de consommateurs CLCV, pas bénéficié aux particuliers. Dans une étude publiée ce mercredi 10 mars, elle déclare que ce tournant est un "échec".
Contrats d’électricité : offres trompeuses, démarchage abusif… Le flop des concurrents d’EDFIllustrationIstock

"L’ouverture du marché de l’électricité est un échec qui s’avère nuisible pour le bien-être des consommateurs." Près de 15 ans après sa mise en place, tel est le sombre constat effectué par l’association de consommateurs CLCV. Dans une étude publiée ce mercredi 10 mars, elle assure que "la concurrence n’a apporté aucune innovation et donc aucune rupture de modèle tarifaire. Les opérateurs se contentent de proposer -6 %, avec souvent quelques services en moins, relativement au tarif régulé".

Ils ont aussi, dénonce l’association, "multiplié les démarches pour faire croître ce tarif réglementé", avec pour objectif d’augmenter "leur propre prix". "Notamment, depuis 2019, les mesures visant à garantir la survie de ces opérateurs ("contestabilité") contribuent nettement à la hausse du tarif régulé (syndrome du «pour faire vivre la concurrence augmentons le tarif»)", détaille la CLCV.

Concurrents d’EDF : les lacunes des offres alternatives

L’association de consommateurs évoque trois principales lacunes qui ont freiné l’essor des offres alternatives : la dépendance excessive à EDF, le manque d’innovation, ainsi que le démarchage abusif et les offres trompeuses.

Afin de pouvoir casser les prix, les nouveaux acteurs auraient dû jouir de plus d’indépendance, face au fournisseur historique. Or, dans les faits, c’est loin d’être le cas. Leur approvisionnement dépend en effet aux trois quarts du système de l’Arenh, qui leur permet d’obtenir une électricité nucléaire bon marché, auprès du fournisseur historique.

Second bémol, en quasi 20 ans, rien n’a changé…

Seulement aujourd’hui la tondeuse professionnelle est soldée dés l’achat de 2 produits avec le code SOLDES30 !

Vidéo : Les 5 raisons qui indiquent que vous devez changer de frigo

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.