INTERVIEW. "On ne peut plus se voir mais on peut toujours s'entraider." Tel est le mantra de la plateforme MyTroc, pendant cette période de crise sanitaire engendrée par la coronavirus Covid-19. Floriane Addad, la présidente fondatrice, nous explique le concept.
Confinement : MyTroc, la plateforme qui permet de vous entraider entre voisinsIllustrationIstock

Aide aux courses, aide à distance (administrative, numérique, soutien scolaire), activités pour occuper les enfants, médiation de couples, sport en ligne… Durant la période de confinement, qui a débuté le 17 mars à midi en France, la plateforme MyTroc.fr permet aux membres d’échanger et de s’entraider.

Créée en 2015 par Floriane Addad, la communauté compte déjà 163 000 utilisateurs, 20 associations et 35 marques engagées. Son objectif ?

"Réduire la surconsommation, le gaspillage et la précarité. Notre communauté s’échange au quotidien des biens et des services avec ou sans Noisette, une monnaie virtuelle que nous avons mis en place", nous explique la fondatrice.

"Elle est au service du développement durable". Ainsi, aucune contrainte financière : MyTroc s’inscrit en effet dans une démarche d’économie circulaire, sociale et solidaire. "C’est une solution aux crises sociales, économiques et écologiques", estime-elle.

© Service de presse

MyTroc : un million d’euros d’économie déjà généré

Troc, prêt ou don de biens et de services. En 5 ans d’existence, des dizaines de milliers de biens et de services se sont déjà échangés. "Nous estimons une économie d’un million d’euros", déclare Floriane Addad.

En cette période de crise sanitaire, la plateforme a souhaité plus que jamais mettre en avant son aspect solidaire : "On ne peut plus se voir mais on peut toujours s’entraider" est devenu son slogan. C’est pourquoi l’équipe de MyTroc donne aujourd’hui la possibilité aux abonnés de créer gratuitement au niveau national des groupes d’entraide entre voisins.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Coronavirus : comment marche la téléconsultation ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.