La pose du compteur Linky approchant de sa fin, la CRE se fait moins conciliante. Les foyers non équipés devront désormais prendre en charge son installation.
Compteur Linky : vous ne pourrez plus le refuser sans payerAFP

Des années durant, Enedis a fait installer son compteur Linky sur le sol Français. Dorénavant, la quasi-totalité des foyers de l’Hexagone sont équipés : seuls 10% refusent l’appareil ; résistant encore et toujours à la filiale d’EDF contre laquelle ils sont désormais en guerre ouverte. Certains d’entre eux, comme cela peut-être le cas pour le militant Stéphane Lhomme, lui font même face devant les tribunaux. D’autres se contentent simplement de barricader leur vieil appareil à aiguilles pour que les techniciens ne puissent pas venir le changer.

Ce sont ces derniers, notamment, qui risquent de grincer des dents à l’avenir. Comme l’explique Capital sur son site, la Commission de régulation de l'Énergie (CRE) soutient en effet la nécessité de faire payer les 10% des Françaises et des Français qui ne sont pas équipés. Passé 2025, ils pourraient donc être considérés comme ayant fait un choix délibéré et auront - aux yeux de la société, à tout le moins - opté pour un relevé de compteur manuel, lequel serait facturé 5,33 euros par mois. Cela représente environ 64 euros par an.

Compteur Linky : les clients muets devront peut-être payer eux aussi

Selon l’organisme, ils ne sont pas les seuls qu’il faudra faire payer. La CRE réfléchit aussi, semble-t-il, à la facturation de tous les clients muets — comprendre : celles et ceux qui n’auraient pas communiqué leur relevé de consommation entre 2022 et 2024. Pour eux, poursuivent nos confrères, le montant de la douloureuse serait fixé à 4,16 euros chaque mois, ramenant le tout à 50 euros à l’année environ.

Envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.