Bonnes odeurs, placement dans les rayons, prix "choc"... De l'entrée à la sortie du magasin, la grande distribution alimentaire utilise une batterie de méthodes visant à favoriser les achats. Découverte.
Istock

Tout est à sa place

La disposition des rayons, des produits, des chariots, des caisses… Tout est étudié et ce, dès le début des courses pour que vous tombiez dans ce qu’on appelle des achats d’impulsion (pour le plaisir) ou d’opportunité (pour une occasion).

Les enseignes jouent tous désormais sur ces effets, notamment avec les produits saisonniers comme les décorations de Noël, les chaises longues ou les barbecues juste avant l'été. Stratégiquement, ces produits sont placés à l'entrée. Ce sont dans les premières minutes, quand votre chariot est encore vide, que vous achetez le plus facilement.

Le parcours est étudié pour que vous passiez partout : les produits de première nécessité (œufs, lait…) se situent bien souvent au fond du magasin. Et sur l’ensemble du chemin que vous allez prendre pour y arriver sont placées les promotions. Sont également stockés le plus loin possible de l’entrée les packs de bouteilles pour éviter que le chariot ne se remplisse trop rapidement, ce qui a tendance à calmer le réflexe d’impulsion.