Sommaire

Vous avez une chambre de libre ? Pourquoi ne pas la louer à un étudiant par exemple ? En plus de vous apporter un revenu supplémentaire, la location d'une pièce de votre résidence principale (si vous êtes propriétaire) permet des démarches administratives plus simples que la location d'un appartement ou d'une maison. Concernant le loyer, il n'y a pas de règle, c'est une question d'accord entre le locataire et le propriétaire. Cependant, il y a un plafond à ne pas dépasser, au-delà duquel vous ne pourrez plus bénéficier de l'exonération prévue à l'article 35 bis-I du code général des impôts.

Ainsi, la chambre louée doit constituer le domicile principal de votre locataire. De plus, le loyer annuel hors charges par mètre carré habitable ne doit pas dépasser 167 € en Ile-de-France et 121 € dans les autres régions pour 2008. Si ces conditions sont respectées, vous bénéficierez d'une exonération de la taxe professionnelle.

Pour en savoir plus, lire notre article : Louer une chambre à un étudiant.

6. Louez une partie de votre logement

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.