Avec une facture annuelle estimée en moyenne à 1700 € en 2019, le chauffage représente selon EDF plus de la moitié des dépenses des Français en énergie. Si l'objectif est pour bon nombre de foyers d'économiser sur cette part de dépenses, certains gestes du quotidien ont l'effet inverse. En voici quelques-uns.

1 696 € ! Voici le montant déboursé par les Français en 2019 pour chauffer leur logement. Selon un sondage réalisé par Effy, société spécialisée dans la rénovation énergétique auprès de plus de 50 000 personnes, la facture serait plus ou moins lourde en fonction de la source d’énergie utilisée.

A superficie égale, l’électricité demeure l’énergie la plus coûteuse : 15,9 euros par m2 en moyenne. Bien qu’il soit peu courant chez nos voisins européens, le chauffage électrique est très répandu en France : un tiers des ménages y ont recours. Il représente d’ailleurs la majorité des dépenses de la facture énergétique, selon EDF (62% en 2017). S’il existe des moyens pour réduire la note, certaines idées reçues ne font que l’alourdir. En voici une liste non exhaustive.

Idée reçue n°1 : éteindre le chauffage la nuit permet de réaliser de belles économies

Certes, il n’est jamais bon de surchauffer une chambre et d’autant moins la nuit, puisque la température du corps baisse automatiquement afin de favoriser le sommeil ; mais les quelques économies réalisées vont être rapidement réduites à néant, lorsque vous rallumerez le radiateur. L’énergie pour rattraper les degrés perdus sera en effet beaucoup plus conséquente, rapporte le site fournisseur-énergie.com.

Mieux vaut donc utiliser le mode nuit (indiqué par une lune), inclus sur les radiateurs récents. Il permet de baisser automatiquement la température de 3 à 4° C par rapport à celle fixée sur le thermostat. Vous réduirez ainsi mécaniquement votre consommation.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.