La marque Caddie qui était à deux doigts de la liquidation judiciaire a finalement retrouvé un repreneur ce lundi. Il arrive parfois que la marque d’un produit soit directement associée à celui-ci. Ce phénomène peut prendre une telle ampleur qu’on le désigne alors sous le nom d’antonomase, une figure de style qui substitue le nom commun du produit par son nom de marque. Planet.fr a fait le tour de ces noms de marque devenus noms communs.

Caddie, du nom commun au nom d'emprunt

©

©GettyImage

Le caddie est un terme anglais désignant à l’origine le garçon chargé de transporter les clubs de golf. D’un glissement à un autre, ce mot est introduit dans la langue française en 1952 alors que le dictionnaire Le Robert le désigne comme un "petit chariot métallique pour transporter les denrées".
Les Ateliers Réunis, fondé en 1929, s’est fait le spécialiste de ces chariots au point qu’en 1987, la société déposa les marques commerciales Caddie et Caddy. Aujourd’hui encore, la société détient 80% des parts du marché européen des "chariots de supermarché", ce qui ne l’empêche pas de porter régulièrement plainte pour usage abusif de leur nom de marque.

L'Abribus, l'aubette made in JC Decaux

Quand le bus met du temps à arriver et qu’il se met à pleuvoir, la plupart des gens se réfugie sous… une aubette. La marque la plus connue de ce mobilier urbain est Abribus, déposée par JC Decaux en 1964. On a parfois tendance à confondre les deux tant la situation de quasi monopole de JC Decaux en la matière est importante.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet