La marque Caddie qui était à deux doigts de la liquidation judiciaire a finalement retrouvé un repreneur ce lundi. Il arrive parfois que la marque d'un produit soit directement associée à celui-ci. Ce phénomène peut prendre une telle ampleur qu'on le désigne alors sous le nom d'antonomase, une figure de style qui substitue le nom commun du produit par son nom de marque. Planet.fr a fait le tour de ces noms de marque devenus noms communs.
Ces marques qui ont donné leur nom à un produit

Caddie, du nom commun au nom d'emprunt

1/7
Caddie, du nom commun au nom d'emprunt


Le caddie est un terme anglais désignant à l’origine le garçon chargé de transporter les clubs de golf. D’un glissement à un autre, ce mot est introduit dans la langue française en 1952 alors que le dictionnaire Le Robert le désigne comme un "petit chariot métallique pour transporter les denrées".
Les Ateliers Réunis, fondé en 1929, s’est fait le spécialiste de ces chariots au point qu’en 1987, la société déposa les marques commerciales Caddie et Caddy. Aujourd’hui encore, la société détient 80% des parts du marché européen des "chariots de supermarché", ce qui ne l’empêche pas de porter régulièrement plainte pour usage abusif de leur nom de marque.

L'Abribus, l'aubette made in JC Decaux

2/7
L'Abribus, l'aubette made in JC Decaux

Quand le bus met du temps à arriver et qu’il se met à pleuvoir, la plupart des gens se réfugie sous… une aubette. La marque la plus connue de ce mobilier urbain est Abribus, déposée par JC Decaux en 1964. On a parfois tendance à confondre les deux tant la situation de quasi monopole de JC Decaux en la matière est importante.

De l'atoll Bikini au bikini sur la plage

3/7
De l'atoll Bikini au bikini sur la plage

Qui aurait pensé que le terme désignant le célèbre maillot de bain deux-pièces, était en fait le nom de la marque l'ayant produit initialement ? Inventé par le Français Louis Réard, le Bikini a pour la première fois été exposé en 1946 à la piscine Molitor. Le nom vient de l’atoll Bikini situé en plein milieu du Pacifique où un essai nucléaire s'était déroulé cinq jours avant la sortie du nouveau modèle deux-pièces. Louis Réard aurait voulu que l’effet de mode du Bikini soit analogue à l’effet de l’explosion.

L'escalator : quand les escaliers s'inspirent de l'ascenseur

4/7
L'escalator : quand les escaliers s'inspirent de l'ascenseur

L’Escalator était, avant que son nom bascule dans le domaine public, une marque déposée par le fabricant d’ascenseur Otis. L’escalier mécanique, qui est le véritable nom commun de l’Escalator, a été inventé en 1892. Cinq ans plus tard, Charles Seeberger améliore le modèle pour lui donner l’image qu’il a aujourd’hui (avant, les gens effectuaient la montée assis). Le nom Escalator provient pour sa part d’une contraction entre les mots scala, signifiant « échelle » et elevator, désignant l’ascenseur qui existait déjà.

Envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >