Istock
Qu'ils soient de beauté, alimentaires,... de nombreux produits avant ou au début de leur commercialisation sont souvent testés auprès des consommateurs. Certains sites internet mettent les marques en relation avec des internautes prêts à tenter l'expérience. Comment s'y prendre ? Découverte. 
Sommaire

1 – Comment ça marche ?

Le principe : en échange de votre avis, de nombreuses entreprises proposent à des consommateurs de tester leurs nouveaux produits gratuitement. Quels produits : presque tous les produits de consommation courante peuvent être testés avant ou au début de leur commercialisation. Toute personne prête à tenter l’expérience est la bienvenue.

Pour devenir testeur, la première démarche est de rejoindre une communauté de testeurs en vous inscrivant sur des sites spécialisés. Au rang des plus connus : beaute-test.com, toluna.com, testerdesproduits.fr, produitsatester.fr, sampleo.com...

Lors de votre inscription, soyez le (la) plus précis(e) possible sur vos goûts, votre façon de consommer, de vous habiller… car vous serez sélectionné(e) pour tester différents produits en fonction de votre profil.

Une fois sélectionné(e), une notification vous est envoyée qui vous indique les différents produits à tester. Vous n’avez qu’à choisir* et vous manifester en remplissant un questionnaire. Avec un peu de chance et après sélection, vous ferez peut-être partie d’un panel. Si c’est le cas, les produits arrivent ensuite chez vous et sont à tester dans un temps limité.

* pensez à vérifier que l'offre est disponible dans votre secteur. Certaines sont uniquement valables en France Métropolitaine, dans certaines régions...

2 – Peut-on être rémunéré(e) ?

Certains tests sont rémunérés, mais bien souvent, il faudra vous contenter de chèques cadeau ou des produits offerts. La plupart des produits envoyés comme les produits de beauté, mais aussi les machines à café, les jeux vidéos… peuvent être conservés.

Sur les produits cosmétiques ou pharmaceutiques en voie de commercialisation, vous pouvez espérer bénéficier d’une rémunération de quelques euros à plusieurs centaines d’euros. Tout dépendra de la marque, de la durée et de la difficulté du test.

Comment s’y prendre : inscrivez-vous sur les sites des grandes marques de cosmétiques ou contacter un centre de test dédié aux tests pharmaceutiques (généralement inclus dans des cliniques ou des hôpitaux).

3 – Avant de se lancer

Les risques sur la santé sont en général limités. Tous les produits sont bien souvent déjà conformes aux normes européennes et le rôle du testeur est de donner un avis de consommateur pour réaliser les derniers ajustements (goût, texture, parfum, packaging, efficacité…).

De la rigueur et du temps : ne vous leurrez pas, car cette activité prend du temps. La marque a besoin de connaître votre expérience pour améliorer son produit et un simple « C’est sympa ! » ne suffira pas. Les questionnaires d’après test sont très précis et vous aurez à développer un bon sens de l’analyse pour y répondre. Si les fabricants trouvent que vos réponses ne sont pas assez pertinentes, ils risquent de ne plus vous solliciter pour d'autres études.

A faire chez vous : les tests ne demandent souvent aucun déplacement, sauf dans des cas bien particuliers (sur des activités et des voyages ou pour des produits pharmaceutiques). Dans ce dernier cas, vous aurez à vous rendre dans des laboratoires de recherche. En compensation, ils sont très bien rémunérés.

* voir paragraphe 4

4 – D’autres possibilités

Partir en vacances : certains demandent plus d’implication comme tester des voyages ou des prestations proposées par des voyagistes. Pour devenir testeur de voyages, contactez les tours opérateurs comme Wonderbox, Marmara (en envoyant un message via le lien "contact"), Randospa-balneo.com…

Sachez que, même si cela fait rêver, il ne s’agit pas d’une activité de tout repos et que les organismes cherchent avant tout des personnes suffisamment disponibles, appliquées et sérieuses pour être envoyées en missions ! Le service peut être rémunéré mais bien souvent la contrepartie est le voyage offert.

Des courses gratuites : il est possible dans certaines enseignes de tester des produits gratuitement en faisant ses courses. Chez Carrefour, le programme "Mon avis le rend gratuit" permet d’imprimer des coupons sur une sélection de produits et de les montrer lors de son passage en caisse. Il est cependant nécessaire de ne pas dépasser 4 coupons à la fois et d’avoir un chariot d’un montant de 30€ minimum.