Fixe, embarqué, feu rouge... Près d'une dizaine de types de radars sont en activité sur le territoire français. Les connaissez-vous tous ? 
©AFPAFP

Le radar de vitesse fixe

© Istock

Les radars de vitesse fixes et automatiques ont été déployés en France en 2003. Ils ont pour but de réduire le nombre d'accidents dus aux excès de vitesse. Ils sont installés dans les zones routières considérées comme dangereuses sur indication du préfet. Le système a une marge de tolérance de 5 km/h sous les 100 km/h et de 5% de la vitesse flashée au dessus de 100 km/h. Par exemple si vous êtes enregistrés à une vitesse de 97 km/h, le chiffre retenu est de 92 km/h. 

En considérant cette marge, il est donc impossible d'être verbalisé pour un excès de vitesse minime. Depuis 2013, tous les radars de vitesse fixes sont signalés par des panneaux. Au 1er janvier 2017, plus de 2000 radars automatiques étaient en activité en France. Par ailleurs, il existe plusieurs types de radars fixes dont les radars double sens et les radars double face. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.