Oui, certains impôts vont baisser voire totalement disparaître à partir de l’année prochaine. Il n’empêche que, si vous êtes conducteur, vous risquez surtout d’être confronté à au moins six problématiques d’envergure qui viendront plomber votre budget auto dès 2019.

Coups durs pour les automobilistes en 2019 : une conjoncture peu favorable

Vous pensiez que 2018 vous avait déjà réservé son lot de coups durs sur le volet automobile au point que vous espériez peut-être une accalmie ? Que nenni. Une série de mesures sont, en effet, tombées au fil des mois. Et c’est bien en 2019 qu’elles commenceront à être appliquées. Problème : à l’heure où bon nombre de contribuables (à l’instar, par exemple, des jeunes, des classes moyennes et des retraités) peinent à boucler leurs fins de mois, les automobilistes sont eux aussi mis à rude épreuve. Financière, tout du moins…

Publicité
Publicité

Augmentation des tarifs des péages, contrôle technique encore renforcé, contrôles routiers durcis… Tout y passe. Au point que votre pouvoir d’achat, déjà mis à mal pour cause de conjoncture inflationniste notamment, risque, petit à petit, de s’étioler. Bref, tout cela cumulé, conduire en 2019 ne sera aucunement sources d’économies. Vous allez même devoir mettre franchement la main au portefeuille l’an prochain. Focus sur six galères dont vous vous seriez sûrement bien passé.